Dans un espace à chaque fois renouvelé, l'Institut produit trois périodes d'expositions annuelles, elles-mêmes composées de projets simultanés à caractère inédit.
L'exposition personnelle, exercice au plus proche de l'artiste et de la création, s'impose à l'Institut comme un principe matriciel (2006 : Anthony McCaIl, Allen Ruppersberg ; 2007 : François Curlet, Jef Geys ; 2009 : Laurent Montaron ; 2010 : Michel François, Matt Mullican ; 2011 : Hans Schabus, Joachim Koester ; 2012 : Berdaguer & Péjus, Bojan Šarčević ; 2013 : Saâdane Afif, Manfred Pernice; 2014 : Thomas Bayrle, Guillaume Leblon ; 2016 : Jason Dodge ; 2017 : Ann Veronica Janssens).
Les expositions collectives, de groupes ou thématiques, permettent, de façon plus ponctuelle et expérimentale, d'interroger les enjeux de la création actuelle (2008 : Fabricateurs d'espaces ; 2011 : Yes We Don’t ; 2013 : 1966-79 ; 2015 : RIDEAUX / blinds ; Otium #1 - De Mineralis, Pierres de vision & Kata Tjuta ; Otium #2 - Demain dans la bataille pense à moi & Collection 15 ; 2016 : Le Temps de l'audace et de l'engagement ).

Charwei Tsai

Water Moon

du  au 
Portée par la notion d’impermanence, l’œuvre de Charwei Tsai s’inscrit dans le flux continu qui irrigue toute présence au monde. À travers une pratique diversifiée accueillant aussi bien la calligraphie que des réalisations documentaires ou performatives, l’artiste d’origine taïwanaise matérialise des zones de passage pour révéler les mouvements silencieux qui animent et traversent l’univers. Avec le partage comme modalité, elle sonde les liens de coexistence, ouvrant notre regard à des convergences insoupçonnées.

Jef Geys

Le Tour de France 1969 d'Eddy Merckx / Les Plantes médicinales

du  au 
Depuis ses débuts dans les années 1950, Jef Geys déplace les limites préétablies entre art mineur et art majeur, culture et trivialité, intime et collectif à travers une œuvre en évolution perpétuelle. Dix ans après l’exposition monographique d’ampleur que lui consacre l’IAC, Jef Geys réinvestit l’espace de l’Institut avec deux projets distincts fondés sur la remise en cause des systèmes hégémoniques de notre société : Le Tour de France 1969 d’Eddy Merckx et Les Plantes médicinales.

Maria Loboda

La Fête, La Musique, La Noce

du  au 
La Fête, La Musique, La Noce autrement dit La Guerre, dans l’argot coloré de la grande armée de Napoléon.
C’est ce que proclame l’exposition personnelle de Maria Loboda à l’IAC, à ce jour la plus importante en France. Sous cette annonce quasi baroque, ses airs virevoltants associés à la joie et à la bonne humeur, la menace pèse. Une tension sous-jacente se ressent et s’installe jusqu’à la fin du parcours.

Ann Veronica Janssens

mars

du  au 
Au printemps 2017, l’Institut d’art contemporain présente une exposition monographique d’ampleur d’Ann Veronica Janssens pour laquelle elle investit la totalité de l’espace, avec de nouvelles productions mises en regard d’œuvres existantes.

Paysages cosmomorphes

Collection du FRAC Auvergne

du  au 
Dove Allouche, Pierre-Olivier Arnaud, Silvia Bächli, Abdelkader Benchamma, Gabriele Chiari, Marc Couturier, Roland Flexner, Gilgian Gelzer, Lydia Gifford, Toni Grand, Jean-Luc Mylayne, Éric Poitevin, Enrique Ramírez, Judit Reigl, Mette Stausland, Acharya Vyakul
À la suite de la fusion des régions Rhône-Alpes et Auvergne en janvier 2016, l’IAC, Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne et le Frac Auvergne entament un partenariat afin de croiser leurs compétences et la richesse de leurs collections sur l’ensemble du territoire de la nouvelle grande région Auvergne - Rhône-Alpes.

2006 Immersions 2016

Dans le cadre du projet expérience IAC

du  au 
Berdaguer & Péjus, Philippe Decrauzat, Laurent Grasso, Alexander Gutke, Joachim Koester, Vincent Lamouroux, Anthony McCall, Laurent Montaron, Matt Mullican, Evariste Richer, Hans Schabus
Tous les deux ans, parallèlement à la diffusion permanente de sa collection sur le territoire d’Auvergne Rhône-Alpes, l’Institut d’art contemporain présente celle-ci in situ, dans ses murs, et ex situ en collaboration avec ses partenaires culturels de Villeurbanne.

Né en 1978 en tant que Nouveau Musée, puis devenu l’Institut suite à la fusion avec le Frac Rhône-Alpes en 1998, l’IAC propose pour cette édition 2016 de revenir sur dix années de création, d’expositions, d’acquisitions et de recherche, menées par sa directrice Nathalie Ergino.

Laboratoire espace cerveau - Station (1)0

Vers un monde cosmomorphe

du  au 
Clarissa Baumann, Hicham Berrada, Benjamin Blaquart, Michel Blazy, James Lee Byars, Walter De Maria, Tony Di Napoli, Hubert Duprat, Groupe FRAME, Hamish Fulton, Célia Gondol, Lola Gonzàlez, Jérôme Grivel, Pierre Huyghe, Joan Jonas, Barbara et Michael Leisgen, Antti Lovag, Helen Mirra, Matt Mullican, Otobong Nkanga, Katie Paterson, Abraham Poincheval, Evariste Richer, Linda Sanchez, Vahan Soghomonian, TAKIS, Charwei Tsai, James Turrell, Maarten Vanden Eynde, Mengzhi Zheng
Le Laboratoire espace cerveau, initié en 2009 par l’artiste Ann Veronica Janssens et Nathalie Ergino, directrice de l’IAC, explore les recherches pratiques et théoriques permettant de lier espace, temps, corps et cerveau. Au regard des récentes avancées scientifiques (neurosciences, astrophysique, anthropologie…), ainsi que des pratiques réévaluées de l’hypnose, de la télépathie, du chamanisme et de l’animisme, le Laboratoire espace cerveau, propose, à partir du champ des expérimentations artistiques, de rassembler chercheurs et artistes, avec l’intuition comme moteur, les imaginaires partagés comme fondement et l’échange collectif comme mode opératoire.

Transdisciplinaire, le laboratoire se développe en étapes, sous formes de stations. Unités d’exploration, ces stations sont constituées de journées d’études, de conférences, d’oeuvres à l’étude, qu’elles se déroulent in situ, ou ex situ, comme au Centre Pompidou-Metz en 2012.

Jason Dodge

Behind this machine anyone with a mind who cares can enter.

Behind this machine anyone with a mind who cares can enter.

du  au 
*Derrière cette machine tout esprit attentif peut entrer.
Après sa participation à différentes expositions collectives (1966-79, 2013, Dimensions variables, 2012), Jason Dodge réalise sa plus importante exposition personnelle en France à ce jour.

Laboratoire espace cerveau - Retour sur Gianni Colombo & Paul Sharits

EN AMORCE DE LA STATION (1)0

du  au 
Gianni Colombo, Paul Sharits
Depuis sa création en 2009, le Laboratoire espace cerveau, initié par l’artiste Ann Veronica Janssens et Nathalie Ergino, directrice de l’Institut d’art contemporain, interroge, à partir du champ des expérimentations artistiques, les recherches pratiques et théoriques permettant de lier espace, temps, corps et cerveau.

Transdisciplinaire, ce projet rassemble les réflexions et les expériences d’artistes avec celles de chercheurs en sciences physiques et humaines (anthropologues, astrophysiciens, historiens de l’art, neurophysiologistes), traversant tout autant les avancées des neurosciences, de l’astrophysique, que les pratiques de l’hypnose et du chamanisme…

LE TEMPS DE L'AUDACE ET DE L’ENGAGEMENT - DE LEUR TEMPS (5) -

Collections privées françaises

du  au 
Giulia Andreani, André-Pierre Arnal, Laëtitia Badaut-Haussmann, Delphine Balley, Davide Balula, Isa Barbier, Basserode, Laurent Baude, Cécile Beau, Neïl Beloufa, Julie Béna, Berdaguer & Péjus, Eva Bergera, Amélie Bertrand, Jonathan Binet, Anne Blanchet, Olivier Blanckart, Michel Blazy, Bruno Botella, Véronique Boudier, Patrick Bougelet, Lilian Bourgeat, Nathalie Boutté, David Brognon & Stéphanie Rollin, Émilie Brout et Maxime Marion, Elina Brotherus, Pierre Buraglio, Miriam Cahn, Stéphane Calais, Nina Canell, Jerome Cavaliere, Julie C. Fortier, Maxime Chanson, collectif_fact, Serge Comte, Paz Corona, Vincent Corpet, Sylvain Couzinet-Jacques, Julien Crépieux, Fabrice Croux, Grégoire Dalle, Lilian Daubisse, Gaël Davrinche, Ivan de Menis, Hélène Delprat, Wim Delvoye, Laurence Demaison, Jean Denant, Raphaël Denis, Julien des Monstiers, Judith Deschamps, Noël Dolla, Bernard Dufour, Alexander Duke, Cédrick Eymenier, Eléonore False, Mounir Fatmi, Claude Faure, Stephen Felton, Isabelle Ferreira, Anne-Valérie Gasc, Geert Goiris, Toni Grand, Petrit Halilaj, Bérengère Hénin, Renaud Jerez, Eva Jospin, Zilvinas Kempinas, Tarik Kiswanson, KOLKOZ, Evangelia Kranioti, Laura Kuusk, Arnaud Labelle-Rojoux, Mehdi-Georges Lahlou, Bertrand Lamarche, George Henry Longly, Jonathan Loppin, François Malingrëy, Dimitri Mallet, Matthieu Manche, Maude Maris, Olivier Masmonteil, Théo Mercier, Myriam Mihindou, Adrien Missika, Nicolas Momein, Arash Nassiri, Otobong Nkanga, Nøne Futbol Club, Damir Očko, Daniel Otero Torres, Blaise Parmentier, Laurent Perbos, Javier Pérez, Laurent Pernot, Aurélie Pétrel, Bernard Piffaretti, Agathe Pitié, Éric Pougeau, Louise Pressager, Laure Prouvost, Florian & Michael Quistrebert, Till Rabus, Sean Raspet, Rero, Johann Rivat, Roti, Lionel Sabatté, Vittorio Santoro, Pierre Seinturier, Yann Sérandour, Alexandre Singh, Société Réaliste, Esther Stocker, Jo-ey Tang, The Kid, Xavier Theunis, Simon Tilche Échasseriaud, Niels Trannois, Tunga, Ida Tursic & Wilfried Mille, Pieter Vermeersch, Noémie Vulpian, Yan Xing, Michael Zelehoski, Livres d'artistes : Saâdane Afif, Leonor Antunes, Claude Rutault, Derek Sullivan et UNTEL
129 ARTISTES / 85 COLLECTIONNEURS / 157 ŒUVRES / 12 PRODUCTIONS INÉDITES
INSTITUT D'ART CONTEMPORAIN / ASSOCIATION POUR LA DIFFUSION INTERNATIONALE DE L'ART FRAN
ÇAIS (ADIAF)

Dans le cadre de la 5e édition de l’exposition triennale de l’ADIAF, De leur temps, l’Institut d’art contemporain présente un nouvel instantané des collections françaises d’art contemporain à travers une sélection d’œuvres acquises depuis 2012. Reflet de la vitalité des collectionneurs français pour l’art contemporain, cette manifestation a pour vocation de faire partager leur passion tout en donnant la mesure de leur implication pour l’art « de leur temps ».

Collection'15

du  au 
Saâdane Afif, Ulla von Brandenburg, Jason Dodge, Alexander Gutke, UNTEL
Depuis 2008, l’Institut d’art contemporain propose régulièrement un point de vue renouvelé sur sa collection.

Demain dans la bataille pense à moi

OTIUM #2

du  au 
Vanessa Billy, Maurice Blaussyld, Katinka Bock, Peter Buggenhout, Julien Crépieux, Dario D’Aronco, Maria Loboda, Mel O’Callaghan, Bruno Persat
L’IAC, qui place depuis sa création la recherche au coeur de ses activités, se présente ponctuellement comme lieu de l’Otium, un laps de temps intermédiaire où sont proposés des projets artistiques ; un temps de réflexion, de méditation, éloigné d’un quotidien, une respiration inscrite dans la programmation même.

En juin 2015, l’IAC a proposé OTIUM #1, composé de deux volets : De Mineralis, pierres de visions & Kata Tjuta.
En décembre 2015, l’IAC présente le projet collectif Demain dans la bataille pense à moi qui rassemble des artistes français et internationaux.

Rendez—Vous, Jeune création internationale I Biennale de Lyon 2015

du  au 
Rathin Barman, Celia-Yunior, Gaëlle Choisne, Ruth Cornelisse, Fabrice Croux, Sidy Diallo, Adélaïde Feriot, Nicolas Garait-Leavenworth, Lola Gonzàlez, Ran Huang, Maxime Lamarche, Jumana Manna & Sille Storihle, Daniel Otero Torres, David Posth-Kohler, Naufus Ramirez-Figueroa, Johann Rivat, Daniel R. Small, Sümer Sayin, Anastasis Stratakis, Keiichiro Terae
Créée en 2002 par le Musée d’art contemporain de Lyon avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, Rendez-Vous, plateforme internationale dédiée à la jeune création, associe depuis 2003 et de façon inédite en France, quatre institutions : la Biennale de Lyon, le macLYON, l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes et l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, qui constituent la direction artistique.
Rendue possible par la complémentarité de ces institutions, Rendez-Vous propose de renforcer les liens entre différents cercles de compétences ouvrant ainsi des perspectives accrues aux artistes sélectionnés. Depuis 2009, dix commissaires de dix biennales internationales sont invités à contribuer à Rendez-Vous. Chaque édition est l’occasion de convier de nouvelles biennales.

Steve Bishop

NOCLIP

Projet hors les murs de la Salle de bains

du  au 
Steve Bishop poursuit ses réflexions sur les notions d’espaces publics et privés, sur l’intime et la présentation de soi telle qu’elle s’envisage aujourd’hui après trente ans d’accélération constante et de superposition prégnante de l’espace public médiatique et d’Internet dans nos vies quotidiennes.

OTIUM #1

De Mineralis, pierres de visions & Kata Tjuta

du  au 
C’est dans une démarche allocentriste que l’Institut d’art contemporain propose pour cet été 2015 un Otium, projet lui-même composé de deux volets : De Mineralis, pierres de visions & Kata Tjuta. Les sujets de recherche introduits ici, fondamentalement liés aux préoccupations de l’IAC, feront l’objet d’un développement dans la Station 10 du Laboratoire espace cerveau en décembre 2015.

Distincts et cependant en écho, ces deux projets explorent d’autres visions possibles du monde, des plus archaïques à celles encore inconnues. Chercheurs et visionnaires, les artistes sont ici tant à la quête des origines qu’à celle de mondes pluriels potentiels.

De mineralis, pierres de visions interroge la dimension « solide » de la matière, qui révèle une relation tellurique au monde et à l’énergie et qui confère une puissance animiste aux éléments. Sondant les entrailles du monde visible, il est question de libérer des énergies enfouies, de laisser venir les apparitions à travers des productions d’artistes qui connectent entre elles différentes strates de réalité.

Comme pour s’articuler avec De mineralis, Kata Tjuta s’empare du minéral de façon spatio-tellurique, manière de l’étendre aux dimensions d’un paysage : des tréfonds au cosmos, de la matière à l’énergie. Kata Tjuta, site sacré des aborigènes d’Australie, renvoie aussi bien aux étapes de la création de la planète Terre qu’aux vues de la planète Mars, créant ainsi une contraction spatio-temporelle entre deux sites « chargés » : l’un d’énergie, l’autre de représentations. Comment les artistes, depuis leur environnement immédiat dans un monde actuel en mutation / accélération, pressentent les interactions de l’univers et ses multiples genèses.

L’IAC, qui place depuis sa création, la recherche au cœur de ses activités, se présente à cette occasion comme lieu de l’Otium. Un laps de temps intermédiaire est ici proposé ; un temps de réflexion, de méditation, des loisirs studieux, l’intuition d’une prise de conscience ? Les jardins comme les espaces intérieurs seront alors ouverts, pour accueillir les réflexions et les projets artistiques développés dans un ailleurs, devenant, le temps d’un été, un ici.

RIDEAUX / blinds

du  au 
Ron Amstutz, Pierre-Olivier Arnaud, Julie Béna, Simon Bergala, Julien Bismuth, Jennifer Bolande, Sophie Bonnet-Pourpet, Marie José Burki, Marc Desgrandchamps, Dominique Ghesquière, Felix Gonzalez-Torres, Terence Gower, Morten Norbye Halvorsen, Brandon Lattu, William Leavitt, Fabien Lerat, Urs Lüthi, Michael C. McMillen, Gustav Metzger, Charlotte Moth, Nick Oberthaler, Steven Parrino, Stephen Prina, David Renaud, Franck Scurti, Jessica Warboys, James Welling, Heimo Zobernig

Collection à l'étude à Villeurbanne

Expériences de l'œuvre, proposé par le Laboratoire espace cerveau

du  au 

IAC Villeurbanne

Ecole Nationale de Musique, Danse et Art Dramatique (E.N.M.) Villeurbanne

Institut National des Sciences Appliquées (INSA) Villeurbanne

MLIS [Maison du Livre, de l’Image et du Son François Mitterrand] Villeurbanne

Le Rize Villeurbanne

Théâtre National Populaire (TNP) Villeurbanne

URDLA - centre international estampe & livre Villeurbanne

Robert Adams, Anonyme, Pierre-Olivier Arnaud, Dominique Auerbacher, Delphine Balley, Basserode, Barbara Bloom, Michael Buthe, Jason Dodge, Wang Du, Georg Ettl, Patrick Faigenbaum, Philippe Favier, Michel François, Rodney Graham, Ann Veronica Janssens, Véronique Joumard, On Kawara, William Klein, Joachim Koester, François Morellet, Liliana Moro, Matt Mullican, Eadweard Muybridge, Giulio Paolini, Lygia Pape, Carmen Perrin, Martial Raysse, Gerhard Richter, Cindy Sherman, Ushio Shinohara, Diana Thater, Elmar Trenkwalder, Carmelo Zagari

Guillaume Leblon

à dos de cheval avec le peintre

du  au 
Après sa participation à différentes expositions collectives (Fabricateurs d’espaces, 2008 ; 1966-79, 2013), Guillaume Leblon répond à la nouvelle invitation de l’IAC et réalise une importante exposition personnelle, pour laquelle il investit la totalité de l’espace. Première grande monographie de l’artiste, l’exposition est conçue comme une œuvre à part entière.

Thomas Bayrle

All-in-One

du  au 
L’IAC présente, en collaboration avec WIELS, Bruxelles, MADRE, Naples et BALTIC, Gateshead, la première grande rétrospective en France de l’artiste allemand Thomas Bayrle. All-in-One rassemble plus de deux cents œuvres produites tout au long de son parcours, depuis le début des années 1960 jusqu’à ses toutes dernières productions réalisées spécifiquement pour l’Institut d’art contemporain.

Manfred Pernice

Fiat(lux)

du  au 
L’IAC présente fiat(lux), la plus importante exposition personnelle à ce jour en France de l’artiste allemand Manfred Pernice. Plus d’une cinquantaine d’œuvres, dont une partie produite pour l’exposition, sont rassemblées à l’IAC donnant ainsi à voir l’ampleur de son œuvre.

Rendez-vous 13

Jeune création internationale

du  au 
Mathilde Barrio Nuevo, Sophie Bonnet-Pourpet, Thibault Brunet, Jean-Alain Corre, Dan Finsel, André Fortino, Nikita Kadan, Karim Kal, Guillaume Louot, Paribartana Mohanty, Nicolas Momein, Nelly Monnier, Mathilde du Sordet, Hasan & Husain Essop, Paula Krause, Charles Lim, Angelica Mesiti, Iz Öztat et Zişan, Part-Time Suite, Lu Yang
Créée en 2002 grâce au soutien de la Région Rhône-Alpes, Rendez-vous, plateforme internationale dédiée à la jeune création, associe, de façon inédite en France, trois institutions : le Musée d’art contemporain de Lyon, l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône- Alpes et l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.

> rendezvous13.fr

1966-79

Commissaire de l'exposition : Laurent Montaron

du  au 
Dove Allouche, Katinka Bock, Ulla von Brandenburg, Jason Dodge, Alexander Gutke, Daniel Gustav Cramer, Guillaume Leblon, Jan Mancuska, Margaret Salmon, Bojan Šarčević, Lonnie van Brummelen & Siebren de Haan, João Maria Gusmão & Pedro Paiva, Jordan Wolfson, Laurent Montaron
L’IAC invite l’artiste Laurent Montaron en tant que commissaire d’exposition à rassembler des artistes qui partagent un état d’esprit et qui cristallisent une certaine approche de la création actuelle. En ce début de XXIe siècle et sur fond d’accélération de la circulation des informations, les seize artistes présentés se réapproprient des gestes, des procédés et des techniques provenant d’un passé devenu si proche qu’il en devient constitutif du présent. Engager ce processus, c’est peut-être rompre avec la conception linéaire et occidentale du temps. C’est probablement également une manière d’ingérer la multitude des données propres à l’époque contemporaine.

Saâdane Afif

Blue time, blue time, blue time...

du  au 
A l’IAC, Saâdane Afif présente Blue Time, Blue Time, Blue Time… En jouant la répétition dès le titre de l’exposition, l’artiste nous invite à suivre, salle après salle, différentes « variations sur une même œuvre » qui se sont opérées entre 2004 et aujourd’hui. Véritable fil d’Ariane de l’exposition, l’œuvre et le texte Blue Time rythment l’ensemble de l’exposition.

COLLECTION’12

du  au 
Bernard Bazile, Candice Breitz, Jordi Colomer, François Curlet, Denicolai & Provoost, Tracey Emin, Douglas Gordon, Pierre Huyghe, Anthony McCall, Laurent Montaron, Matt Mullican, Melik Ohanian, Pipilotti Rist, Anri Sala, Georgina Starr, Gillian Wearing, Carey Young
Collection’12 rassemble une vingtaine de films, réalisés par plusieurs générations d’artistes et poursuit le principe biennal de présentation in situ de la collection de l’IAC. De l’image médiatique à l’œuvre cinématographique, la question de l’« image mouvement » traverse l’ensemble de l’exposition.

Bojan Šarčević

L'ellipse d'ellipse

du  au 
L’exposition de Bojan Šarčević, L’ellipse d’ellipse rassemble plus d’une trentaine d’œuvres - sculptures, films, photographies, collages et interventions architecturales — donnant ainsi à voir, pour la première fois dans cette ampleur, la multiplicité de son travail.

Dimensions variables

du  au 
Francis Alÿs, Leonor Antunes, Jason Dodge, Cevdet Erek, Ceal Floyer, Michel François, Alexander Gutke, Pratchaya Phinthong, Evariste Richer, Bojan Šarčević, Hans Schabus, Clémence Torres, Joëlle Tuerlinckx, Mona Vatamanu & Florin Tudor
Les œuvres réunies dans l’exposition Dimensions variables ont en commun l’expression d’une manière de se positionner dans le monde, qui passe par des outils de mesure et un rapport mathématique, topographique à l’univers. En géomètres du sensible, les artistes présentés tentent de rendre visible l’impalpable, l’imperceptible, ce dont on n’arrive pas à se faire une représentation. 

Berdaguer & Péjus

Insula

du  au 
Christophe Berdaguer et Marie Péjus explorent les interactions entre cerveau, corps, environnement, espace construit, qu’ils matérialisent par des formes diverses (volumes, projections, constructions hybrides…) L’exposition Insula réactive des œuvres existantes et présente un nombre important de nouvelles productions.

Joachim Koester

Of Spirits and Empty Spaces

du  au 
Tenant à la fois du documentaire et de la fiction, le travail de Joachim Koester revisite et réactive certaines formes du passé tout en s’attachant aux questions de la conscience et de l’altération des sens.

Rendez-vous 11

Plateforme internationale dédiée à la jeune création

du  au 
Zarouhie Abdalian, Fouad Bouchoucha, Viriya Chotpanyavisut, Julia Cottin, François Daillant, Rohini Devasher, Newell Harry, Mohamed Konaté, Thomas Léon, Camille Llobet, Sandra Lorenzi, Soichiro Murata, Émilie Peythieu, Richard Proffitt, Matheus Rocha Pitta, Sasa[44], Anne-Lise Seusse, Sophie T. Lvoff, Antony Ward, Anya Zholud
Créée en 2002, Rendez-vous, plateforme internationale dédiée à la jeune création, associe, de façon inédite en France, trois institutions : le Musée d’art contemporain de Lyon, l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne / Rhône-Alpes et l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.

Yes, we don’t

du  au 
Bernard Bazile, Denicolai & Provoost, Vaast Colson, François Curlet, Jos de Gruyter & Harald Thys, Jeremy Deller & Alan Kane, Francesco Finizio, Richard Hughes, John Knight, Ahmet Ogut, Sener Ozmen & Erkan Ozgen, Julien Prévieux, Michael Rakowitz, Santiago Sierra, Javier Téllez, Carey Young
Les artistes réunis dans cette exposition, articulée autour des œuvres de Bernard Bazile et Simona Denicolai & Ivo Provoost, tentent d’infiltrer des systèmes, d’intégrer des zones d’actions temporaires et d’infléchir le processus de certaines réalités. 

Hans Schabus

Nichts Geht Mehr

du  au 
Par des actes radicaux – creuser, reboucher, ceinturer, découper – Hans Schabus déstructure et restructure l’espace, modifie nos repères et nos déplacements. Intitulée Nichts geht mehr (« Rien ne va plus ») par l’artiste, l’exposition met le lieu en tension. Outre qu’il renvoie au suspense et à l’intensité fébrile des salles de jeu, ce titre résume la pression exercée par la chaîne métallique sur l’espace lui-même et ses constituants.

Collection'10

du  au 
Sam Durant, Yona Friedman, John Knight, Vincent Lamouroux, Laurent Montaron, Olivier Nottellet, Michael Sailstorfer, Bojan Šarčević, Joe Scanlan, Evariste Richer
En combinant des acquisitions récentes et des œuvres de la collection existante, croisant différentes générations d’artistes, Collection’10 s’intéresse à l’espace comme matériau spéculatif, dans ses possibilités de représentation et de construction : de l’image mentale au projet architectural, à travers différentes dimensions, poétiques, perceptuelles, politiques…

Brion Gysin

Dream Machine

du  au 
Peintre, poète et écrivain, Brion Gysin est connu pour avoir mis au point la technique du cut-up dès 1959, ainsi que les « poèmes permutés » - procédés qu'il a développés avec William Burroughs.

Jean-Charles Massera

Kiss My Mondialisation

du  au 
En invitant Jean-Charles Massera, l’Institut d’art contemporain expérimente la monstration des dispositifs d’un « auteur multi-supports », à la fois écrivain contemporain, auteur de fictions, de drames sociopolitiques, de pièces radiophoniques, d’essais sur l’art et le cinéma et de projets d’affichages dans l’espace public.

Matt Mullican

12 by 2

du  au 
Investissant à la fois les champs de la performance, de l’installation, de l’outil numérique ou de la sculpture, Matt Mullican travaille à l’élaboration d’un modèle de cosmologie constitué par un vocabulaire formel et symbolique personnel. L’hypnose et la cartographie sont les principaux modes opératoires de son œuvre.

Michel François

Plans d'évasion

du  au 
Les objets, images et volumes de Michel François ne cessent de se transformer, de se greffer, rejouant un processus naturel en croissance et s’actualisant en des formes transitoires. Les œuvres se donnent ainsi à voir comme figées dans une expansion de formes et de significations.

Collection

du  au 
Cocktail Designers & Sébastien Roux, Delphine Coindet, Jordi Colomer, Philippe Decrauzat, Latifa Echakhch, Pierre Malphettes, Delphine Reist
Sur le mode de Collection(s) 08, qui interrogeait les possibles relations entre pratiques conceptuelles liées à la vie et perception critique, Collection tente de provoquer des confrontations et de possibles dialogues dans une démarche résolument prospective en élargissant les champs de recherche de l'IAC.

La vie à l'épreuve

du  au 
Véronique Boudier, Alain Della Negra & Kaori Kinoshita, Jeremy Deller, Raoul Hausmann, Florence Lazar, Kris Martin, Noëlle Pujol, Jean-Xavier Renaud, David Renggli, Taroop & Glabel, Franziska & Lois Weinberger
Emprunté à Jimmie Durham, le titre de l'exposition est un mot qui fait image. lmprononçable - à moins de le décrire littéralement : « la vie barrée, en travers » - il condense plusieurs orientations de l'exposition : du parcours du territoire indiqué par le panneau de signalisation routière, à l'irréductibilité de l'image au verbe.

Rendez-vous 09

du  au 
Martì Anson, Botto e Bruno, Valery Chtak, Gintaras Didziapetris, Dilomprizulike, Dran, Verònica Gòmez, Kevin Hunt, Takehiro Ikawa, Armand Jalut, Magali Lefebvre, Elodie Lesourd, Nadia Lichtig, Charles Lopez, Laurina Paperina, Ludovic Paquelier, Bettina Samson, Kuang-Yu Tsui, Ôzlem Uzun, Ji Zhou
Créée en 2002, Rendez-vous, plateforme internationale dédiée à la jeune création, associe, de façon inédite en France, trois institutions : le Musée d’art contemporain de Lyon, l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes et l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.

Laboratoire Espace Cerveau Station 1 / Lancement

du  au 
Carlos Cruz-Diez, Lucio Fontana, Julio Le Parc, Anthony McCall, François Morellet, Nam June Paik, Paul Sharits, Nicolas Schöffer, James Turrell
Initié par l’artiste Ann Veronica Janssens et Nathalie Ergino, directrice de l’Institut d’art contemporain, ce projet propose d’interroger, à partir du champ des expérimentations artistiques, les recherches pratiques et théoriques permettant de lier espace et cerveau. 

9 evenings : art, theater & engineering

du  au 
John Cage, Lucinda Childs, Öyvind Fahlström, Alex Hay, Deborah Hay, Steve Paxton, Yvonne Rainer, Robert Rauschenberg, David Tudor, Robert Whitman
L’lnstitut d'art contemporain présente, en partenariat avec le Centre Pompidou, un projet totalement inédit : une exposition de films relatant une série de performances qui se sont tenues du 13 au 23 octobre 1966 au 69th Régiment Armory de New York, 9 Evenings : Theatre and Engineering

Laurent Montaron

du  au 
Laurent Montaron traite l’image (photographique, filmique) et ses codes de représentation, pour explorer la relation possible de l’image avec le récit et avec le temps.

Fabricateurs d’espaces

du  au 
Björn Dahlem, Jeppe Hein, Vincent Lamouroux, Guillaume Leblon, Rita McBride, Evariste Richer, Michael Sailstorfer, Hans Schabus
Fabricateurs d’espaces rassemble huit artistes d’une même génération investis dans un élargissement des pratiques sculpturales, et qui présentent à cette occasion des œuvres récentes ou inédites. 

Ambition d'art

du  au 
Alighiero Boetti, Daniel Buren, Jordi Colomer, Tony Cragg, Luciano Fabro, Yona Friedman, Anish Kapoor, On Kawara, Martha Rosler, Jeff Wall, Lawrence Weiner
L’exposition Ambition d’art constitue un temps fort et exceptionnel pour l’Institut autour duquel convergent différentes manifestations : un colloque, deux jours de rencontres internationales et, en région, un parcours d’expositions d’œuvres de la collection de l’IAC en résonance avec Ambition d’art.

Collection(s) 08

du  au 
François Curlet, Jimmie Durham, Jef Geys, Dan Graham, Rodney Graham, Laurent Grasso, Ann Veronica Janssens, Anthony McCall, Melik Ohanian, Allen Ruppersberg
Collection(s) 08 constitue la première étape de la politique d’acquisitions dans le cadre du nouveau projet artistique de l’Institut d’art contemporain. Il s’agit d’explorer à cette occasion la rencontre d’achats récents avec la Collection Rhône-Alpes, de tester des hypothèses d’acquisitions futures et d’évaluer par là même la pertinence des ensembles ainsi constitués.

9e Biennale d'art contemporain de Lyon

00's - L'histoire d'une décennie qui n'est pas encore nommée

du  au 

Musée d'Art Contemporain Lyon

La Sucrière Lyon

Fondation Bullukian Lyon

Paul Chan & Jay Sanders, Keren Cytter, Claire Fontaine, Ryan Gander, Dave Hullfish Bailey, Marcellvs L., Markus Miessen, Maï-Thu Perret, Seth Price, Simon Starling, Una Szeemann, Kostis Velonis
Pour la troisième édition consécutive, l'Institut d'art contemporain accueille la Biennale d'art contemporain de Lyon.

Joe Scanlan

Solongsolsolong

du  au 
L’exposition conçue par Joe Scanlan pour l’Institut d’art contemporain est un projet spécifique qui rend hommage à Sol LeWitt suite à la disparition de cette grande figure de l’art minimal. À travers son vocabulaire propre, Joe Scanlan interroge ici les relations de son travail à Sol LeWitt et au minimalisme.

Laurent Grasso

Magnetic Palace

du  au 
Dans la plupart de ses œuvres, Laurent Grasso cherche à créer une tension entre réalité et fiction, entre conscient et inconscient. Pour Magnetic Palace, l'artiste utilise l’espace d’exposition à part entière comme support de ses expérimentations autour de phénomènes électromagnétiques tels que l’aurore boréale ou l’arc électrique.

Jef Geys

du  au 
L’exposition conçue par Jef Geys pour l’Institut d’art contemporain réunit la plupart des composantes de son travail : l’archive et l’autobiographie, l’architecture et les formes matricielles, la préoccupation du vivant, le corps, la pédagogie.

Jens Haaning

du  au 
Préoccupé par les questions de frontières, de nationalités et de différences culturelles, Jens Haaning s’emploie depuis quelques années à mettre en oeuvre des projets qui permettraient la rencontre, l’échange, entre diverses communautés.

Christophe Terlinden

du  au 
L’Institut d’art contemporain invite Christophe Terlinden à réaliser un projet artistique dans la verrière, autrement dit une intervention qui va s’inscrire dans l’espace interstitiel de la rue au centre d’art – et réciproquement.

François Curlet

du  au 
Avec une grande variété d’outils et de matériaux, l’œuvre de François Curlet puise à la fois dans le réel et dans l’imaginaire et emprunte aux domaines du conte, de la télévision, des échanges économiques, de la communication – mondes médiatiques contemporains dont il concocte de savoureux dérèglements.

Allen Ruppersberg

One Of Many - Origins And Variants

du  au 
Allen Ruppersberg appartient à la première génération d’artistes nord-américains à avoir utilisé le langage comme moyen d’expression à part entière et à avoir puisé sur un mode critique dans tous les éléments des mass media et de la société de consommation. 

Anthony McCall

Between You And I et autres films de lumière solide

du  au 
Avec ses films de « lumière solide » Anthony McCall s’est fait connaître dès les années 70 comme l’un des protagonistes du cinéma expérimental. Représentatif, voire symbole de la migration de la création cinématographique vers la scène artistique, il sillonne aujourd’hui les espaces d’exposition de l’art contemporain.

Collection'05

du  au 
Saâdane Afif, Louis Theillier, Pascal Poulain, Alex MacLean, Map Office, Claude Closky, Ayse Erkmen, Arno Piroud (Arnaud Piroud, dit), Géraldine Kosiak, Pauline Fondevila, Utopia Station
Collection’05 réunit des œuvres s’intéressant de près ou de loin à l’urbanisme, à l’architecture, à la communication de masse… avec des approches que l’on pourrait globalement qualifier de poétiques.L’Institut d’art contemporain propose de découvrir les acquisitions récentes de la Collection Rhône-Alpes. 

Distorsions

du  au 
Raymond Hains, François Curlet, Jean Daviot, Rodney Graham, Laurent Grasso, Ann Veronica Janssens, KOLKOZ, Nicolas Moulin
Distorsions s’inaugure alors que se termine à Paris l’exposition Glissades« Etre le ministre de sa propre culture »1. Un tuilage discret pour prolonger l’hommage actif rendu à Raymond Hains. Des Palissades aux Lapalissades, pour continuer à filer, avec cet artiste  hors pair, la métaphore de la liberté éprise de mots. 

Melik Ohanian

Let's Turn or Turn Around

du  au 
L’Institut d’art contemporain n’a pas pris part aux débats récents – mais d’un autre âge – sur l’art français et sa place internationale. L’exposition de Melik Ohanian présentée ici nous paraît bien être au fond la seule manière de réponse possible. 
IAC → EXPOSITIONS → in situ → 2006-2017
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/2006-2017
imprimé le 19 novembre 2017 [20:39] depuis l'adresse IP : 54.162.241.40
© Institut d’art contemporain 2017