Öyvind Fahlström

du  au 
© ADAGP © IAC

Affiche de l'exposition
Öyvind Fahlström, Night Music 2 : Cancer Epidemic Scenario (words by Trakl, Lorca and Plath), 1975

© ADAGP © IAC

L'exposition présente une rétrospective de l'œuvre d'Öyvind Fahlström et comprend une cinquantaine d'œuvres regroupées par thèmes : les œuvres des débuts, les "peintures variables", l'intégration du langage de la bande dessinée, les installations et les jeux - qui, comme Fahlström le disait, étaient conçus "pour manipuler le monde" - et les œuvres qui reflètent son engagement social envers les événements contemporains de sa vie et de sa carrière artistique.

L'exposition a été conçue à partir des archives de l'artiste et avec l'aide magistrale de sa veuve, Sharon Avery-Fahlström, également co-commissaire de cette rétrospective. Une documentation originale accompagne la présentation des œuvres, ce qui permet de les lire d'emblée dans leur contexte de production et de comprendre les méthodes de travail de l'artiste. De nombreux documents qui n'avaient jamais été montrés auparavant sont ici rendus accessibles grâce à de nouvelles recherches dans les archives Fahlström et à des restaurations d'œuvres et de documents. La volonté de porter un regard plus attentif aux projets interdisciplinaires a également présidé à l'élaboration de cette exposition.

On considère traditionnellement Fahlström comme un représentant ou un précurseur excentrique d'un Pop-Art européen américanisé ou comme une simple figure des Sixties. Cette exposition jette une lumière nouvelle sur les rapports que Fahlström entretient avec ces mouvances, et les questionnant, met en valeur la position singulière et le caractère unique de son œuvre. Cette exposition veut ainsi démontrer que son travail, étant donné la complexité conceptuelle, la diversité des techniques et ressources qu'il utilise et son engagement social et idéologique, ne peut pas être associé à un seul mouvement artistique ou à un seul groupe.

IAC → EXPOSITIONS → in situ → Öyvind Fahlström → Öyvind Fahlström
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/2002/80_OYVIND-FAHLSTROM
imprimé le 13 novembre 2019 [20:58] depuis l'adresse IP : 18.206.194.210
© Institut d’art contemporain 2019