Jenny Holzer et Peter Nadin

Living Series

du  au 

Tour Part-Dieu (anciennement tour du Crédit Lyonnais) Lyon

Peter Nadin et Jenny Holzer, l'un anglais et l'autre américaine, conçoivent l'action plastique comme une intervention, utilisant le langage comme principal matériau : des phrases banales, qui perturbent légèrement le discours ambiant. Ils gravent ces phrases sur des plaques, très chics, qu'ils accrochent aux côtés des immeubles ou choisissent encore d'imprimer des affiches et de résumer en un signe graphique, en une couleur, l'idée sous-jacente de leurs propos.
Si l'accrochage de la rue est assez sauvage, celui du Nouveau Musée est très plastique, avec un jeu sur les couleurs, et sur la composition. Peter Nadin et Jenny Holzer jouent la séduction de la couleur et de la publicité. Sous les apparences, on découvre en fait, en lisant leur message, la violence, la mort, la faim, les inégalités et la routine. Avec un certain humour, ces deux artistes pratiquent, en douce, un art engagé, qui pourrait facilement rejoindre les graffitis, mais d'une façon beaucoup plus souterraine, subtile, pernicieuse et percutante.

Les œuvres exposées font partie de la série Living commencée en 1980 et ont été publiées sous la forme d'une plaquette en 1981. Elles ont été montrées à Westkunst (1981, musées de Cologne) dans la section "Heute". Peter Nadin et Jenny Holzer, avec quelques signes et aphorismes, perturbent la perception de l'œuvre et l'interrogent. Des plaques sont installées hors du contexte muséal et glissées en échange au milieu de plaques professionnelles habituelles. Ou encore, les mêmes signes, les mêmes textes sont affichés parmi d'autres affiches au coin des rues de New York (1980) ou de Lyon (1981). Le travail des artistes joue ainsi les caméléons, passant du support de la plaque de cuivre bon chic, à l'aluminium, et au papier tract ou à l'affiche pour se donner à voir sous les aspects de la peinture bon genre.

Jenny Holzer et Peter Nadin ont fait en 1981 à Lyon un travail complet sur la base de Living qui a débouché sur :

- un affichage en ville au sein de l'affichage politique des élections législatives,

- l'installation dans la salle du Club de la Presse d'affiches de quatre couleurs en hommage à Mondrian et Barnett Newman, et la pose d'une plaque au pied d'affiches-invitations.
IAC → EXPOSITIONS → in situ → Jenny Holzer et Peter Nadin → Living Series
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/1981/199_LIVING-SERIES
imprimé le 16 août 2018 [02:59] depuis l'adresse IP : 54.80.102.170
© Institut d’art contemporain 2018