Dove Allouche

Désublimation_31 / Désublimation_33

2016

De la série Désublimation
Diptyque composé de deux dessins
Poudre de zinc, noir de fumée, éthanol et encre sur papier
113,7 x 162,6 x 5 cm chaque (dimensions avec cadre)

Désublimation_31 et Désublimation_33 sont deux œuvres de Dove Allouche datées de 2016 et issues de la même série intitulée Désublimation. L’ensemble a été réalisé d’après des photographies aériennes prises par l’artiste en 2008 au Venezuela. En effet, l’artiste s’est rendu à Salto Ángel, la plus grande chute d’eau du monde, se déployant sur près de mille mètres à pic. Dove Allouche a choisi de photographier en rafale ce moment unique où viennent se mélanger l’eau, le ciel et les nuages au plus bas de la cascade. Cette indistinction entre les éléments a inspiré à l’artiste le titre de « désublimation » correspondant à la phase de transition durant laquelle le gaz se transforme en solide.
Dove Allouche a ensuite travaillé à partir des tirages photographiques sur du papier aquarelle pour en changer la lumière, les ombres et les détails. L’emploi de la poudre de zinc et du noir de fumée a permis de « sculpter » ces formes évanescentes très faiblement contrastées. L’effet pictural de l’ensemble et de ses teintes subtiles a été obtenu par la dilution de la poudre dans l’alcool. Comme souvent chez l’artiste, un doute subsiste quant au médium employé, Allouche brouillant avec virtuosité les frontières entre photographie et dessin.

→ Dove Allouche

Courtesy de l’artiste et Peter Freeman, Inc. New York / Paris © Dove Allouche

Désublimation_31 (2016) Courtesy de l’artiste et Peter Freeman, Inc. New York / Paris © Dove Allouche

Courtesy de l’artiste et Peter Freeman, Inc. New York / Paris © Dove Allouche

Désublimation_33 (2016) Courtesy de l’artiste et Peter Freeman, Inc. New York / Paris © Dove Allouche

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Dove Allouche, Désublimation_31 / Désublimation_33
i-ac.eu/fr/collection/629_desublimation-31-desublimation-33-DOVE-ALLOUCHE-2016
imprimé le 14 novembre 2018 [12:49] depuis l'adresse IP : 54.221.9.6
© Institut d’art contemporain 2018