Laurent Grasso

Haarp

2007

Nouveaux médias
Projection vidéo couleur sonore et néon

Le film de Laurent Grasso est nommé Haarp en référence au site HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program : Recherches dans le Domaine des Hautes Fréquences Appliquées aux Aurores Boréales), le troisième site de recherche ionosphérique des États-Unis, situé en Alaska. Cet observatoire a en effet pour vocation d’étudier les propriétés de l’ionosphère, ou la haute atmosphère, par exemple la manière dont les perturbations ionosphériques ou orages magnétiques peuvent affecter les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite et les réseaux de transport d’électricité sur de longues distances.
Le film Haarp (2007) représente le champ d’antennes de cette base en Alaska, sur lesquelles apparaissent des arcs électriques, phénomène qui continue à être étudié par de nombreux scientifiques car, même s’il est généré par des sources électriques construites par l’homme, il n’est pas encore maîtrisé quant aux conditions de son apparition.

→ Laurent Grasso

© Blaise Adilon

Laurent Grasso, Haarp, 2007 © Blaise Adilon © ADAGP

© Blaise Adilon

Laurent Grasso, Haarp, 2007 © Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Laurent Grasso, Haarp
i-ac.eu/fr/collection/52_haarp-LAURENT-GRASSO-2007
imprimé le 22 juin 2018 [04:00] depuis l'adresse IP : 23.20.236.61
© Institut d’art contemporain 2018