Larry Sultan

Sans titre (Red-haired Girl)

1978

de la série The Swimmers [les nageurs]
Procédé Dye transfer
40,5 x 50,5 cm
32,9 x 47,8 cm (hors marge)

De 1978 à 1981 tandis que Larry Sultan connaît un succès polémique avec la série Evidence dont les images destituent la photographie de toute vérité documentaire, il se détache du caractère conceptuel et postmoderne auquel son travail vient d’être associé avec la série Les Nageurs, trace d’une exploration subaquatique dans les piscines publiques. Il affirme alors la prévalence dans sa démarche d’un jeu formel avec le genre photographique. Nanti du seul usage de l’apnée et d'un flash, il photographie les nageurs débutants en pleine découverte de l’apesanteur aquatique, livrés à un effort physique aux allures transcendantales et oniriques, entre gravité et légèreté. Larry Sultan utilise la surface de l'eau pour déformer les perspectives, fragmenter les corps et couper les têtes. La photographie Sans titre (Red-haired Girl) saisit, à limite de la surface, le visage terrifié d’une enfant plongée dans l’eau par sa mère. Selon Louise Katzman, la double émotion des nageurs est à l’image de « l'inconfort visuel1» du spectateur dont les perspectives sont éclatées. L’ambiguïté visuelle établie par l’expérience d’immersion illustre également le dessein de l'artiste de se tenir, sur un fil, entre deux milieux : celui du réalisme et celui de la fiction.

→ Larry Sultan

Yves Bresson/Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole © droits réservés

Larry Sultan, Sans titre (Red-haired Girl), 1978 Yves Bresson/Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole © droits réservés

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Larry Sultan, Sans titre (Red-haired Girl)
i-ac.eu/fr/collection/474_sans-titre-red-haired-girl-LARRY-SULTAN-1978
imprimé le 22 novembre 2019 [18:38] depuis l'adresse IP : 18.210.28.227
© Institut d’art contemporain 2019