Toni Grand

Deux colonnes

1982

Bois, polyester

Ayant été choisi comme représentant de la France à la deuxième Biennale d’Architecture de Venise (1982), aux côtés de l’artiste Simon Hantaï, Toni Grand crée une série de colonnes pour cette grande exposition. Les doubles colonnes qui composent l’œuvre Deux colonnes (1982) sont constituées de troncs fendus dans leur hauteur, chaque moitié étant complétée par l’empreinte du polyester de l’autre moitié. L’artiste précise qu’elles doivent être positionnées à deux mètres cinquante l’une de l’autre, en décalage par rapport au mur si elles sont placées dans un espace intérieur. On assiste au renoncement de la monumentalité, dans un rapport physique où les écarts de densité de la matière favorisent la circulation de la lumière, tour à tour opaque ou translucide. La structure apparaît fragile et active, ridée et terriblement présente.
Construite de bois et polyester, cette sculpture représente parfaitement le travail de Toni Grand qui s’intéresse dès le début de sa démarche artistique au dialogue entre les matériaux. Son refus de l’idée du socle, en cohérence avec son rejet de celle de la « sculpture traditionnelle », se retrouve aussi dans l’œuvre Sans titre car cette sculpture rend le socle inutile.

→ Toni Grand

©Jean-Luc Lacroix

Toni Grand, Sans titre, 1982, Exposition Curieux ?, Musée de Grenoble, 2005. ©Jean-Luc Lacroix © ADAGP

©Jean-Luc Lacroix

Toni Grand, Sans titre, 1982, Exposition Curieux ?, Musée de Grenoble, 2005. ©Jean-Luc Lacroix © ADAGP

Toni Grand, Sans titre, 1982. © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Toni Grand, Deux colonnes
i-ac.eu/fr/collection/428_deux-colonnes-TONI-GRAND-1982
imprimé le 22 janvier 2020 [15:18] depuis l'adresse IP : 3.227.2.246
© Institut d’art contemporain 2020