Evariste Richer

Everest

2006

Bobine de 8848 m de fil de cuivre
Dimensions bobine : 31 x 31 x 31 cm

C'est par un simple décalage qu'Evariste Richer crée Everest. Cette œuvre, composée d'une unique bobine de fil de cuivre, joue sur l'économie des moyens pour répondre à la démesure de son sujet. Car ce sont 8848 mètres de fil, soit la hauteur du plus haut sommet du monde, qui s'enroulent et donnent à voir une certaine forme de majesté dans un objet sans envergure de 31 centimètres de haut. Plié, rangé, rationalisé à travers la mesure, le Mont Everest s'envisage comme une énergie contenue, maîtrisée. D'un rapport d'échelle à un autre, l'œuvre s'offre au regard comme une manière de capter le monde avec des moyens limités. Ainsi, elle est à comprendre comme l'allégorie de notre défaillance à embrasser la démesure de la réalité.

→ Evariste Richer

© Blaise Adilon

Evariste Richer, Everest, 2006. © Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Evariste Richer, Everest
i-ac.eu/fr/collection/41_everest-EVARISTE-RICHER-2006
imprimé le 25 mai 2018 [01:17] depuis l'adresse IP : 54.80.183.100
© Institut d’art contemporain 2018