Véronique Joumard

Lentille

2006

Lentilles, plexiglas, laiton, câble 70cm de diamètre

Avec Lentille, l'artiste opère un basculement : ici le contexte n'agit plus sur l'objet, c'est l'œuvre qui redéfinit la perception de la réalité. Suspendue à un câble, la lentille en plexiglas détourne, déforme, remodélise, démodélise le monde, elle renvoie le spectateur à un espace réel dénaturé. Malgré ses proportions, l'œuvre en tant qu'objet n'est qu'un moyen, elle active la perception du contexte. « L’art de Véronique Joumard s’ouvre à une tendance profonde de l’art de ce temps, écrit Michel Gauthier, celle qui voit l’art douter de la légitimité qui serait la sienne à s’instaurer en objet de contemplation et qui donc, parce qu’il consiste, malgré tout, en un objet, transforme celui-ci en appareil, en appareil à regarder ce qui n’est pas l’art. On le sait, les prémices de cette crise profonde sont anciennes (la photographie, le ready-made, entre autres). Mais, ce n’est que dans la période récente qu’apparaissent des œuvres ayant, chacune à leur manière, choisi de se présenter, selon une manière de révolution copernicienne, non plus comme les foyers du regard, mais comme les lieux d’un point de vue sur ce qui, autour d’elles, n’est pas œuvre de l’art1».

→ Véronique Joumard

© DR

Véronique Joumard, Lentille, 2006 © DR © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Véronique Joumard, Lentille
i-ac.eu/fr/collection/12_lentille-VERONIQUE-JOUMARD-2006
imprimé le 20 septembre 2019 [05:21] depuis l'adresse IP : 18.206.194.83
© Institut d’art contemporain 2019