Guillaume Leblon

Né en 1971 à Lille (France)
Vit et travaille à Paris (France) et New York (États-Unis)

Guillaume Leblon étudie à l’École des beaux-arts de Lyon jusqu’en 1997 puis à la Rijksakademie d’Amsterdam. Il expose régulièrement en Europe et a depuis une dizaine d’années un parcours d’envergure internationale.
Ses récentes expositions personnelles ont eu lieu notamment à : Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes (2014) ; MASS MoCA, États-Unis (2013) ; Musée régional d’art contemporain de Sérignan (2012) ; MUDAM, Luxembourg (2009) ; CGAC, Santiago de Compostelle, Espagne (2008) ; Crédac, Ivry-sur-Seine (2006). Il a également participé à de nombreuses expositions collectives notamment pour la Biennale de Lyon, Une terrible beauté est née, en 2011 ; au Carré d’Art de Nîmes, Pour un art pauvre, en 2011 également ; au Centre Pompidou-Metz, Constellation, en 2009 ; ou encore à l’IAC, pour Fabricateurs d’espaces, en 2008.

Sculpteur « nouvelle génération », Guillaume Leblon expérimente des techniques et matériaux très diversifiés – sable, pierre, bois, eau, plâtre, laiton, glaise… – pour créer des « paysages » à la mise en scène extrêmement élaborée. Dans cet élargissement de la pratique sculpturale, l’espace lui-même devient matériau premier. Guillaume Leblon utilise des objets de récupération qui lui permettent de lier sa pratique au temps qui passe, dans des installations alors chargées d’humanité et d’émotion, au-delà d’un premier abord très épuré, voire  conceptuel. L’artiste collecte, rassemble, entrepose, différents éléments, et les laisse parfois stagner longtemps dans son atelier avant de les utiliser : un protocole qui relève d’une archéologie du présent et produit des formes en latence. Guillaume Leblon entretient ainsi un certain rapport au temps, temps qui décidera de la pérennité de ses œuvres : "Les sculptures meurent aussi" était  d’ailleurs le titre d’une des expositions auxquelles il a participé (Kunsthalle Mulhouse, 2010).
Les expositions sont souvent conçues par l’artiste de manière à offrir au visiteur un cheminement, une promenade, et comportent un fort potentiel narratif : l’exposition À dos de cheval avec le peintre qui a eu lieu à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne/Rhône-Alpes en 2014 en est l’exemple parfait. Le parcours poétique ainsi créé fait traverser des espaces métamorphosés, plus ou moins pittoresques ou fantomatiques, parsemés de sensations, de respirations, d’évocations (artistiques, littéraires…) et de références au vivant.

La collection

Guillaume Leblon

Jeune poisson

2014

La collection

Guillaume Leblon

Still Subject On Passing Movement

2013

La collection

Guillaume Leblon

Jacket of a Politician

2013

Éditions

Guillaume Leblon Digital App.

Dépliant de cartes postales détachables

2015

Institut d'art contemporain
Éditions

Application monographique Guillaume Leblon

Guillaume Leblon, Digital App Éditions IAC

2015

Institut d'art contemporain, Villeurbanne / Rhône-Alpes
Éditions

Les Pléiades : 30 ans de création dans les Fonds régionaux d'art contemporain

2013

Flammarion, Paris
Éditions

Fabricateurs d'espaces

2011

les presses du réel, Dijon
Multiples des Amis

Guillaume Leblon

Jeune poisson

2014

IAC → Guillaume Leblon ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/89_guillaume-leblon
imprimé le 15 décembre 2017 [12:59] depuis l'adresse IP : 54.91.38.173
© Institut d’art contemporain 2017