Michael Sailstorfer

Né en 1979 à Vilsbiburg (Allemagne)
Vit et travaille à Berlin

Michael Sailstorfer a d’abord étudié à Münich, à l’Académie des Beaux-arts, dont il est sorti diplomé en 2005, et au Goldsmiths College à Londres. En 2005 également, il a participé au programme de résidence de la Villa Aurora à Los Angeles. Son travail a été montré à l’occasion de nombreuses expositions collectives, telle la Biennale de Sydney On Reason and Emotion ou la Manifesta 5, toutes deux en 2004, Things Fall Apart All Over Again, à l’Artist Space, New York en 2005, ou Transatlantique Impulse, au Martin Gropius Bau, à Berlin, en 2006. En 2012, une importante exposition personnelle lui a été consacrée par le FRAC Haute Normandie. Alimenté par une constante recherche de la matière en tant qu’énergie, son travail met en œuvre des actions de transformation, de déconstruction et de reconstruction et se confronte aux espaces intermédiaires, transitoires, aux non-lieux, zones que l’on parcourt inconsciemment avant d’atteindre une destination. Il accorde une place privilégiée au lieu d’accueil, qu’il soit intérieur ou extérieur, privé ou public. Selon une conception élargie de la sculpture, l’artiste utilise des matériaux issus de son environnement immédiat, dont il exacerbe notamment les qualités sonores, lumineuses ou olfactives. Outre la conscience politique qu’il peut contenir, le travail de Michael Sailstorfer marque l’espace d’exposition d’une puissance énergétique qui cherche à provoquer chez le spectateur une forte expérience de perception spatiale.

 

La collection

Michael Sailstorfer

Top of the Syrian reactor before concrete poured

2008

Éditions

Fabricateurs d'espaces

2011

les presses du réel, Dijon
La collection

Michael Sailstorfer

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Michael Sailstorfer ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/71_michael-sailstorfer
imprimé le 15 décembre 2017 [12:56] depuis l'adresse IP : 54.91.38.173
© Institut d’art contemporain 2017