Philippe Lacoue-Labarthe et François Martin

P. Lacoue-Labarthe, nÉ en 1940 à Tours (France) – Décédé en 2007 à Paris
F. Martin, NÉ en 1945 à Paris. Vit et travaille à Paris

Philippe Lacoue-Labarthe et François Martin n’appartiennent pas au départ aux mêmes champs de création, le premier étant philosophe, critique et écrivain et le second peintre. Aujourd’hui décédé, Philippe Lacoue-Labarthe fut un éminent spécialiste des œuvres d’Heidegger, de Derrida, de Lacan, ainsi que du romantisme allemand et du poète Paul Celan. Il est aussi traducteur d’Hölderlin, de Nietzsche, de Walter Benjamin. Très proche du philosophe Jean-Luc Nancy, avec qui il écrivit L'Absolu littéraire : théorie de la littérature du romantisme allemand en 1978, il fut aussi enseignant à ses côtés à l’Université de Strasbourg où ils dirigèrent de nombreux colloques. Ils fondèrent ensemble le « Groupe de recherches sur les théories du signe et du texte » (1972-1992), ainsi que le « Centre de recherches philosophiques sur le politique » à l’ENS, rue d’Ulm (1980-1984). Philippe Lacoue-Labarthe a aussi consacré de nombreux textes aux arts visuels et plastiques, ces « arts du silence », menant une réflexion constante sur la question de l’origine de l’œuvre d’art mais aussi sur l’abandon du sacré.
Son incursion dans le champ de l’art, mais cette fois-ci en tant que praticien, avec Retrait de l’artiste, en deux personnes (1981) est à mettre en lien avec son intérêt pour l’autoportrait en tant que genre pictural, à travers les questions du sujet et de la signature. Sa relation avec le peintre François Martin est celle d’une amitié réelle. L’œuvre de ce dernier a souvent été qualifiée de « néo-orientaliste » pour son nomadisme et son goût du voyage. Son travail manifeste un goût pour l’expérimentation et l’exploration ludique de toutes les techniques de la peinture et du dessin, en ouvrant toujours l’œuvre à la contingence et au hasard. Outre la série réalisée avec Philippe Lacoue-Labarthe, François Martin a conçu dès 1975 de nombreuses œuvres à quatre mains, collaborant avec de nombreux poètes, écrivains et dramaturges, mais surtout avec des philosophes, comme autrefois Jacques Derrida, et aujourd’hui Jean-Luc Nancy.

La collection

Philippe Lacoue-Labarthe et François Martin

Retrait de l'artiste, en deux personnes

1981

Éditions

Philippe Lacoue-Labarthe, François Martin

Retrait de l'artiste, en deux personnes / 'Retrait' of the artist, in two persons

1985

FRAC Rhône-Alpes
La collection

Philippe Lacoue-Labarthe et François Martin

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Philippe Lacoue-Labarthe et François Martin ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/234_philippe-lacoue-labarthe-et-francois-martin
imprimé le 20 février 2020 [10:09] depuis l'adresse IP : 34.204.191.0
© Institut d’art contemporain 2020