Maria Thereza Alves

Maria Thereza Alves
Née en 1961 au Brésil
Vit et travaille entre Naples et Berlin

Maria Thereza Alves est née au Brésil à São Paulo en 1961. Elle déménage à New-York avec ses parents pendant son enfance pour échapper à la dictature menée par le maréchal Castelo Branco. Elle fait ses études à New-York, ville où elle participe à une scène alternative alors que les artistes autochtones, Latinos ou Afro-Américains souffrent de la marginalisation de l’establishment.

Artiste engagée, animée d’une conscience politique et écologique, Maria Thereza créé en 1979 le Centre d’information du Brésil, qui lutte pour les droits des peuples autochtones. Co-fondatrice du Partido Verde (parti vert) brésilien à São Paulo et représentante du Partido dos Trabalhdores (parti des travailleurs), Maria Thereza Alves met en œuvre une critique de l’asservissement des peuples indiens et de la violence qui leur est infligée, et les prive de terres et de moyens de survie.

Son travail artistique, exposé internationalement depuis les années 1980 reflète son souci d’éveiller chez l’observateur une prise de conscience sociale et écologique. Pour Alves, l’art ne se limite pas à la fonction esthétique, sa valeur réside aussi dans son contenu éthique. 

Ses projets, basés sur la recherche, mettent ainsi en avant des récits au fort ancrage local construits à partir de ses interactions avec les environnements physiques et sociaux des lieux qu’elle habite ou visite pour des expositions et des résidences. Autour de problématiques environnementales et sociétales, d’un questionnement sur la notion d’identité, toujours au cœur de ses préoccupations,  Maria Thereza Alves développe différentes modalités d’enquête sur des réalités contemporaines complexes qu’elle interroge, au-delà des frontières binaires entre nature et culture, art et politique, art et vie quotidienne.
IAC → Maria Thereza Alves ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/1658_maria-thereza-alves
imprimé le 20 juillet 2018 [16:46] depuis l'adresse IP : 54.81.102.236
© Institut d’art contemporain 2018