in situ
Projections

PROJETER LA MÉDITERRANÉE

DANS LE CADRE DES RENCONTRES 9PH MÉDITERRANÉE

| 19:00
→ Auditorium

Sur une proposition de Joerg Bader, directeur du Centre de la Photographie, Genève.
En présence des artistes Sébastien Leseigneur et Marco Poloni
.

Dans le cadre des Rencontres 9ph qui se tiennent à Lyon du 8 septembre au 24 octobre 2012, consacrées cette année à la Méditerranée, l’Institut d’art contemporain invite Joerg Bader à concevoir une soirée de projections autour de cette thématique, qui présente trois manières d’imager la Méditerranée.

DESERTED ISLANDS OF THE MEDITERRANEAN

Amedeo Martegani, Armin Linke, Giovanna Silva, Giuseppe Ielasi, Renato Rinaldi, Giulia Di Lenarda

Ce projet parle d’espace, de son et des origines des îles désertes de la Méditerranée, utilisant photographie, dessin, son digital et vidéo. Plus de 200 îles désertes ont été repérées. La recherche menée sur ces îles s’est inspirée de textes de Gilles Deleuze, « L’Ile déserte et autres textes » (textes et entretiens du philosophe, 1953-1974, édités à titre posthume aux Éditions de Minuit en 2002). Ce qui avait existé d’abord sous forme de livre, publié en 2009, sera présenté à l‘IAC pour la première fois, dans une version vidéo courte.

SÉBASTIEN LESEIGNEUR, FLOUS AQUATIQUES OU TEMPÊTES DE PIXELS

« Dennis Hopper, pirate de super tanker rouillé dans le film Waterworld, attaque le Costa Concordia - préalablement saboté par Jean-Luc Godard - qui s’échoue sur une plage de l’ONU à Gaza, pour réaliser qu’il navigue depuis tant d’années sur un miroir aux reflets interrompus. Les images sont-elles des méduses exilées économiques désoeuvrées qui s’échouent de plages en plages, bloquées dans le mélange des eaux ? » (Sébastien Leseigneur)
Le travail de Sébastien Leseigneur sera montré au Centre de la Photographie, Genêve au 2ème trimestre 2013. À l’IAC, il présente une projection qui, de près ou de loin, renvoie au mot Méditerranée.

MARCO POLONI, DISPLACEMENT ISLAND

Marco Poloni a enregistré son travail photographique à l’île de Lampedusa en 2005 sans jamais montrer une image d’un immigré, mais en se référant à nombre de différentes formes de représentations photographiques, allant de la photographie de presse à des prises de vues de la NASA, d’images souvenirs d’un album de famille à des photographies de plateau de cinéma. D’abord présenté en 2006 au Centre de la Photographie, Genève, le montage, fait spécialement pour cette programmation, est accompagné de la sortie du livre du même titre, coédité par le Centre de la Photographie, Genève, et Kodoji Press, Baden.

IAC → ÉVÉNEMENTS → PROJETER LA MÉDITERRANÉE
i-ac.eu/fr/RDV-satellites_2012/47_projeter-la-mediterranee
imprimé le 24 février 2020 [05:16] depuis l'adresse IP : 3.226.122.74
© Institut d’art contemporain 2020