Architectures pour un FRAC (Fiction)

from  to 

Partir du Magasin des Sucres, aujourd'hui propriété de Voies Navigbles de France, pour le réhabiliter en musée dans une zone en devenir. Et travailler à la mise en espace d'une «collection nomades», celle de l'Institut d'art contemporain.
Si le scénario est de l'ordre de la fiction, il relève toutefois d'une interrogation quotidienne pour l'nstitut et sa mission de diffusion sur le territoire de Rhône-Alpes.
L'art contemporain est friand d'architectures inattendues, d'espaces modulables, de surfaces étendues, de localisation accessibles, d'environnements favorables...

Il nous a donc paru intéressant de jouer le jeu avec l'École d'Architecture de Lyon et d'imaginer momentanément la collection sur la presqu'île, avec des «presque architectes», dans un «presque musée» ! S'installer provisoirement sur les rives de la Saône n'aurait finalement rien de si incongru dans la réalité.
Une collection nomade peut avoir besoin d'un port d'attache et ce projet nous a semblé correspondre à la réflexion que nous menons pour sa visiblité.
Il y a beaucoup à commenter mais le plus agréable est de prendre son temps et d'imaginer «pour de vrai» ou «pour de faux» une ou plusieurs architectures pour la collection FRAC Rhône-Alpes de l'Institut.
IAC → EXHIBITIONS → in situ → Architectures pour un FRAC (Fiction)
i-ac.eu/en/exhibitions/24_in-situ/2001/105_ARCHITECTURES-POUR-UN-FRAC-FICTION
printed on December 07, 2019 [03:02] from IP address : 3.214.184.124
© Institut d’art contemporain 2019