Hans Schabus

IAC (5972 kilo air)

2011

Metal plate
5 x 10 cm

IAC (5972 kilo air) est une œuvre à côté de laquelle on peut passer facilement tant elle ne se fait pas remarquer. Pourtant, cette petite plaque de métal noir, semblable à celles que l’on trouve sur les machines industrielles, est assez incongrue et on ne pourrait rien lui reprocher : elle ne fait que signaler discrètement que le volume d’air contenu dans l’espace d’exposition de l’Institut d’art contemporain est égal à 5972 kg. Le chiffre tombe, incontestable, calculé à partir du volume des salles : il y a 5972 kg d’air entre les murs de l’IAC, « exposés » en permanence, sans que personne ne les perçoive (du moins avant que cette plaque ne les signale, dans une logique tautologique proche de celles de l’art conceptuel). 5972 kg d’air est donc aussi une définition valable du lieu bien qu’on-ne-peut-plus abstraite. IAC se présente comme une petite note sur le passage du visiteur, qui lui fait prendre soudain conscience de l’existence de dimensions imperceptibles mais réelles qui l’entourent, Schabus se tenant en équilibre sur une ligne entre la froideur du calcul exact et l’absurdité de l’impossible perception.

→ Hans Schabus

© Blaise Adilon

Hans Schabus, IAC (5972 kilo air), 2011 © Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Hans Schabus, IAC (5972 kilo air)
i-ac.eu/en/collection/9_iac-5972-kilo-air-HANS-SCHABUS-2011
printed on July 16, 2019 [20:41] from IP address : 54.92.148.165
© Institut d’art contemporain 2019