Bojan Šarčević

Only After Dark (film 3)

2007

16 mm film, color, sound
Time: 2'26''
Each film from the series is an only piece and is presented in a pavilion specifically drawn by the artist.

Only After Dark est le titre générique d’une série d’œuvres hybrides dans des « pavillons » : les films d’un sculpteur qui se préoccupe d’architecture.
En contreplaqué peint en blanc, proches de formes architecturales modernistes avec leur assemblage de plans horizontaux et verticaux, ces sculptures pénétrables ont été conçues pour accueillir des projecteurs qui diffusent sur une paroi des images énigmatiques. Ces films 16 mm, d’une durée de 2 min 17 à 2 min 47, présentent des compositions sculpturales géométriques, angulaires ou courbes, en papier, plexiglas, bois, béton ou cuivre accompagnées d’une musique acoustique mono-instrumentale.
Cependant, chaque élément de la série se distingue par la taille et la forme de son pavillon, une composition musicale spécifique et des images différentes.

Employant du plexiglas transparent pour ses constructions, Bojan Šarčević ajoute à celles-ci de fines feuilles de cuivre aux reflets lumineux et une branche d’arbre couverte de quelques bourgeons. Ulaș Özdemir1 joint à l’ensemble un morceau joué à la guitare sans frette, dans le système musical Maqâm2.
Entre traces d’expérimentations (rappelant l’œuvre Mies’s Leftovers [Les restes de Mies] de 2002 où Bojan Šarčević mettait en vitrine des morceaux de papiers calques trouvés sur le sol d’une agence d’architecture), projection et représentation, la série Only After Dark repose sur différents ressorts cinématographiques — éclairage sophistiqué, plans larges puis rapprochés, fondus enchaînés… — et offre au visiteur des visions fantomatiques et fugitives.

→ Bojan Šarčević

© Blaise Adilon

© Blaise Adilon

© Bernd Borchardt

© Bernd Borchardt

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Bojan Šarčević, Only After Dark (film 3)
i-ac.eu/en/collection/81_only-after-dark-film-3-BOJAN-SARCEVIC-2007
printed on November 15, 2019 [06:50] from IP address : 100.25.43.188
© Institut d’art contemporain 2019