Anthony McCall

Doubling Back (2003) Installation Drawing 6th and 24th Minute

2005

Study for Doubling Back 
Pencil on paper
61 x 45,7 cm

Doubling Back
Photomechanical reproduction
Pigmentary digital printing on paper
60,2 x 63,01 cm

Doubling Back (2003) Installation Drawing 6th and 24th Minute (2005) et Doubling Back (2003-2007), impression pigmentaire numérique sur papier, sont des études préparatoires d’Anthony McCall pour sa sculpture de « lumière solide ». Le dessin y est montré dans sa forme sinusoïdale et dans son évolution en sculpture cinétique.
Le cinéaste britannique semble aussi se référer à certains théoriciens de l’histoire de l’art et notamment William Hogarth (1697-1764) qui affirme dans son Analyse de la beauté (1753) que le principe de beauté en art réside dans la ligne serpentine, ondoyante ou courbe qui est elle-même engendrée par la forme conique. Ses travaux préparatoires soulignent d’ailleurs ce souci de la ligne. En effet, chaque réalisation répond à un protocole strict : toutes ses démarches sont chronométrées, calculées, annotées et schématisées par de nombreux dessins.

→ Anthony McCall

© Blaise Adilon

Anthony McCall, Study for Doubling Back, 2003 © Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Anthony McCall, Doubling Back (2003) Installation Drawing 6th and 24th Minute
i-ac.eu/en/collection/63_doubling-back-2003-installation-drawing-6th-and-24th-minute-ANTHONY-MCCALL-2005
printed on November 21, 2019 [04:01] from IP address : 3.227.3.146
© Institut d’art contemporain 2019