Daniel Buren

Triplement/Trebly

1985

Cabane constituée de toile tendue sur châssis en bois assemblés les uns aux autres par un système de visserie. Les toiles sont soit rayées bleu et blanc, soit rayées rouge et blanc.
Tissu, bois, métal
280 x 580 x 280 cm
Dépôt de Patricia et Jean-Pierre Michaux en 2014

Triplement/Trebly s’inscrit dans la série des Cabanes éclatées de Daniel Buren, élaborée à partir de 1975 et pensée à la fois comme bilan et moteur de sa pratique. Les Cabanes éclatées sont des châssis entoilés en forme de cube en trois dimensions dont certains éléments semblables à des portes ou des fenêtres ouvrent l’œuvre à la fois au lieu d’accueil mais aussi à la déambulation du spectateur. Cette mise en circulation est une invitation à démultiplier les points de vue : « quelque chose se passe sur l’envers et sur l’endroit, sur le décor et sur le décoré, sur l’architecture et sur l’objet architecturé, sur la sculpture et sur la peinture1 ». L’œuvre se donne comme un moyen2 destiné à révéler le lieu d’exposition sous un angle nouveau mais aussi comme une étape vers une réflexion globale sur l’art participant d’une critique institutionnelle. Données comme un site dans le site, les Cabanes éclatées complexifient l’emploi habituel de l’artiste de la notion d’in situ : bien qu’elles s’intègrent par leur éclatement à leur lieu de présentation, elles peuvent être réinstallées, rejouées d’un lieu à l’autre et se tiennent ainsi dans une position intermédiaire que Daniel Buren intitule « travaux situés ».

→ Daniel Buren

© DB - Adagp, Paris Crédit photographique : Blaise Adilon

Daniel Buren, Triplement/Trebly, 1985.
Vue de l'exposition 4x10 à la Galerie du Théâtre de Privas, 2012 © DB - Adagp, Paris Crédit photographique : Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Daniel Buren, Triplement/Trebly
i-ac.eu/en/collection/572_triplement-trebly-DANIEL-BUREN-1985
printed on February 25, 2020 [16:45] from IP address : 34.204.183.113
© Institut d’art contemporain 2020