Daniel Buren

La Cabane éclatée galvanisée. Travail situé

2000

La Cabane éclatée galvanisée. Travail situé fait partie des douze cabanes inédites créées pour l’exposition Mises en demeures : Cabanes Eclatées 1999-2000 qui s’est tenue en 2000 à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne.
À la fois œuvres bilans et susceptibles de nouvelles déclinaisons, les cabanes éclatées affirment très spectaculairement l’un des objectifs fondamentaux de l’œuvre : la multiplicité des points de vue et la richesse des possibles.
Œuvre envahissante, architecture dans l’architecture, la cabane éclatée pose également la question de l’objet d’art mais surtout comme l’écrit l’artiste, elle travaille « l’envers et l’endroit, le décor et le décoré, l’architecture et l’objet architecturé, la sculpture et la peinture ». On pourrait enfin voir dans la cabane comme une tentative d’œuvre d’art total où le spectateur expérimenterait en partie l’œuvre dans les mêmes conditions que l’artiste : à la fois découvreur et usager, enfant et adulte, jouisseur et raisonneur, au cœur du réel et de ses complexités.

→ Daniel Buren

© DB - Adagp, Paris

Citadelle d'art, Modane, été 2006 © DB - Adagp, Paris

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Daniel Buren, La Cabane éclatée galvanisée. Travail situé
i-ac.eu/en/collection/300_la-cabane-eclatee-galvanisee-travail-situe-DANIEL-BUREN-2000
printed on February 25, 2020 [17:11] from IP address : 34.204.183.113
© Institut d’art contemporain 2020